J. Chatzipanagioti-Sangmeister: Griechenland, Zypern, Balkan und Levante

Title
Griechenland, Zypern, Balkan und Levante. Eine kommentierte Bibliographie der Reiseliteratur des 18. Jahrhunderts


Author(s)
Chatzipanagioti-Sangmeister, Julia
Published
Extent
721 S.
Price
Rezensiert für 'Connections' und H-Soz-Kult von:
Sandrine Maufroy, l'UMR 8547 "Pays Germaniques", Centre National de la Recherche Scientifique, Paris

Si la littérature de voyage dans l’Empire Ottoman au 18ème siècle est loin d’être un champ inexploré, aucune bibliographie d’ensemble n’avait été publiée à ce jour et les outils de travail permettant d’identifier et de localiser des sources étaient essentiellement des catalogues de bibliothèques répertoriant des ouvrages d’époques très diverses et nécessairement guidés par les choix de collectionneurs bibliophiles plus que par des exigences scientifiques [1]. C’est cette lacune que vient combler aujourd’hui l’ouvrage de Julia Chatzipanagioti-Sangmeister, dont la thèse publiée sous le titre Graecia Mendax. Das Bild der Griechen in der französischen Reiseliteratur des 18. Jahrhunderts (Wien: Universitätsverlag 2002) avait montré combien le 18ème siècle représente une époque charnière dans l’évolution du récit de voyage dans l’Empire Ottoman, qu’il s’agisse de la structure des récits ou de l’image de l’autre qu’ils véhiculent.

La bibliographie publiée aujourd’hui par Julia Chatzipanagioti-Sangmeister recense 1217 livres conservés dans 85 bibliothèques, privées et publiques, d’Europe et des Etats-Unis. Ne se limitant pas à une sphère linguistique, mais répertoriant les ouvrages publiés en allemand, anglais, danois, espagnol, français, hollandais, italien, latin, portugais et suédois, elle donne une vue d’ensemble de la littérature de voyage publiée en Europe de 1700 à 1800 et consacrée à l’espace méditerranéen oriental. Les œuvres répertoriées appartiennent principalement aux différents genres de textes relevant de la littérature de voyage proprement dite, tels que les définit Julia Chatzipanagioti-Sangmeister dans son introduction consacrée aux motivations des voyageurs ainsi qu’aux fonctions et à la réception de leurs écrits: récits de voyage, descriptions topographiques, traités et recueils d’images commentées, apodémiques, questionnaires, instructions et guides de voyage. Toutefois, afin de fournir aux chercheurs un instrument de travail complet qui permette d’étudier des questions aussi centrales que la fonction du voyage au 18ème siècle, la genèse, la structure et les caractéristiques propres des genres littéraires concernés, Julia Chatzipanagioti-Sangmeister ne s’est pas limitée à la littérature de voyage au sens strict, mais elle a inclus dans sa bibliographie des sources de nature différente chaque fois qu’elles permettaient d’éclairer les œuvres qui forment le cœur de son ouvrage: il s’agit principalement de biographies, autobiographies, mémoires et correspondances de voyageurs, mais aussi de quelques romans d’aventure. De plus, elle a suivi l’histoire éditoriale de chaque ouvrage, incluant dans son corpus les éditions en langue originale et les traductions publiées jusqu’en 1899, et ouvre ainsi la voie à l’étude de la réception des textes concernés.

Les ouvrages sont classés suivant l’ordre alphabétique des noms de leurs auteurs. Chaque entrée s’ouvre sur une notice biographique présentant l’auteur concerné et se poursuit par une liste de ses ouvrages classés suivant l’ordre chronologique de leur publication, les éditions originales précédant les traductions. Aux titres des œuvres, reproduits in extenso sous leur forme originale, s’ajoutent chaque fois la description matérielle la plus précise possible de l’exemplaire consulté par l’auteur ainsi qu’un renvoi aux recueils bibliographiques qui les citent et une liste de bibliothèques qui en conservent des exemplaires, avec mention de leur cote. Un réseau de références internes éclaire les relations entre les auteurs et ouvrages répertoriés et permet ainsi de reconnaître les membres d’une même expédition et les filiations et parentés existant entre certains voyages et récits de voyage. Par son ampleur et sa structure, l’ouvrage de Julia Chatzipanagioti-Sangmeister constitue ainsi un outil de travail fondamental qui intéressera à la fois historiens et spécialistes de la littérature des 18ème et 19ème siècles.

Annotation:
[1] Les bibliographies de référence consacrées à la literature de voyage dans l’Empire Ottoman sont ainsi les catalogues de la bibliothèque Gennadios à Athènes établis par Shirley Howard Weber (Weber, Shirley Howard, Voyages and Travels in the Near East made during the XIX Century, Princeton 1952; id., Voyages and Travels in Greece, the Near East and Adjacent Regions made previous to the Year 1801, Princeton 1953) et les catalogues de différentes bibliothèques privées réalisés par Leonora Navari (Navari, Leonora, Greece and the Levant. The Catalogue of the Henry Myron Blackmer Collection of Books and Manuscripts, Londres 1989; id., The Ottoman World. The Sefik E. Atabey Collection. Books, Manuscripts and Maps, Londres 1998; id., Greek Civilization Through the Eyes of Travellers and Scholars. From the Collection of Dimitris Contominas, Kotinos 2004.

Editors Information
Published on
28.09.2007
Contributor
Cooperation
Diese Rezension entstand im Rahmen des Fachforums 'Connections'. http://www.connections.clio-online.net/
Classification
Temporal Classification
Regional Classification
Additional Informations
Language Publication
Country
Language Contribution